Utilisation d’un système de vidéosurveillance

e-thos vous permet d’installer et d’utiliser un système de vidéosurveillance numérique basé sur une technologie existante : le protocole IP.

Les caméras sont raccordées au poste de travail du superviseur par le réseau de l’entreprise, Internet ou un réseau dédié. Le branchement s’effectue par une simple prise RJ-45. Mais on peut aussi utiliser une antenne et un pont wi-fi pour une liaison sans fil. Le système de surveillance vidéo est piloté à partir de n’importe quel ordinateur, via un navigateur Internet grâce à un contrôle ActiveX ou une applet Java. Chaque utilisateur définit les paramétrages en fonction de ses besoins : enregistrement 24 heures/24 sur une période glissante ou déclenché par des alarmes, en local ou à distance, prise de photos à la volée, couplage ou pas avec un système de détection d’intrusions, d’alertes par SMS…

Faciles à installer, souples d’utilisation, fiables, interopérables… les systèmes vidéos sur IP présentent des avantages indéniables face aux solutions analogiques.

Fonctions principales:

  • La levée de doute vidéo en cas d’alarme
  • En autorisant la levée de doute vidéo, la vidéosurveillance permet en cas d’alarme : d’avoir la certitude par l’image qu’une intrusion ou une effraction sont intervenues dans le périmètre des caméras et d’accélérer l’intervention et de réduire les déplacements intempestifs.

  • La consultation rapide des archives d’images via l’Internet
  • La digitalisation des images rend possible leur stockage systématique ou événementiel (déclanchement par mouvement) sur disque. Les images archivées peuvent être consultées immédiatement et de n’importe quel lieu grâce à l’horodatage ou à leur lien avec les alarmes enregistrées par le système.

     

  • Le Machine To Machine (M2M)
  • La communication entre machines tend à devenir une communication d'une machine ou d'un réseau de machines vers un serveur centralisant les données remontées par ces machines et assurant également le pilotage à distance de ces machines. Le M2M offre la possibilité de répondre à des besoins très concrets des entreprises.
    Par exemple il y a peu une entreprise suisse a conçu un détecteur pour place de stationnement sur voiries qui informe en temps réel de la disponibilité de celle-ci. Le M2M peut améliorer la mobilité en informant l'automobiliste en quête de place et apporter les statistiques qui font défaut aux décideurs.
  • Reconnaissance et analyse de plaques minéralogique
  • Ce sont des caméras analogiques dédiés à la capture de plaques d'immatriculation. Elles sont généralement conçues pour réaliser une capture fiable et détaillée d'une plaque d'immatriculation quelque soit les conditions d'éclairage. Il est important de distinguer la capture, qui est le processus permettant d'obtenir l'image de la plaque d'immatriculation, et la reconnaissance qui permet de lire, reconnaitre et analyser l'image capturée.
    Ce système permet d’améliorer la gestion des parcs de stationnement privés et publiques, l’encaissement automatique au péage, le contrôle aux frontières, l’accès aux parkings, d’assurer le respect des règles de circulation et de rechercher des voitures volées.
  • La videosurveillance via iPhone

  • e-thos propose également une application spécialement mise en forme pour iPhone en relation avec vos caméras de surveillance, permettant une grande fluidité des images en mode "Live" ainsi qu'un accès très rapide à l'intégralité des enregistrements vidéo sur alertes stockés sur nos serveurs sécurisés.
    L'application permet de naviguer simplement entre les différents sites équipés de caméras IP ou analogiques.
  • La vidéosurveillance sur IP se révèle également, à l’usage, plus économique
  • que les solutions de vidéo traditionnelles. Grâce à leurs technologies de compression vidéo sophistiquées, les solutions sur IP génèrent des économies significatives en espace de stockage (fin des kilomètres de bande qu’il fallait parcourir pour visionner une séquence de 10 secondes), en puissance informatique, en infrastructure et en maintenance.